Tuesday, June 15, 2010

Journaleux : Laurence Ferrari et Ahmadinejad


Ahmadinejad face à Laurence Ferrari
Uploaded by Antipenseunique. - Watch the latest news videos.

Notre cerveau national, Laurence Ferrari, est allee en Iran pour interviewer le president iranien Ahmadinejad. Quand on voit l'interview, on sent bien qu'elle avait envie de lui mettre sous le nez tout ce qu'on entend dans nos medias (carricature de l'echange).

Ferrari : "Alors, on veut toujours rayer Israel de la carte?"
Ahmadinejad : "Ben non, chacun chez soit et tout le monde sera content."
Ferrari : "Donc ca confirme bien que vous voulez voir disparaitre Israel"
Ahmadinejad : "On ne veut la mort de personne et on ne pense pas que la guerre soit une solution."


Eh merde, pour un gars qui veut detruire Israel, comment on fait pour detruire Israel sans tuer les gens et sans guerre. Un truc que les dirigeants Israeliens et americains ne peuvent pas comprendre probablement hahah

Ferrari : "Alors cette bombe nucleaire, elle arrive quand?"
Ahmadinejad "Une bombe nucleaire? Pour quoi faire?"
Ferrari : "Allez Maaaaaaahmoud, tu sais bien, la dissuasion !"
Ahmadinejad : "Et avec une bombe quand il y en a 20,000 en face, on dissuade qui?"


Mais bon le meilleur de l'interview vient a la fin. Notre journaliste a la memoire selective interroge Ahmadinejad sur les manifestations qui ont eu lieu apres son election (transcription reel de l'echange).
"Il y a eu des centaines de d'arrestations, il y a eu des morts dans les manifestations"

"Si en France des individus descendent dans la rue, mettent le feu a des voitures, attaquent des immeubles, et troublent l'ordre publique, que fais l'etat francais?"

"Les gens ne sont pas emprisonnes quand ils viennent manifester en France"

"Ici non plus, personne n'est arrete pour manifester."

Ferrari : "Il y a eu des centaines de d'arrestations, il y a eu des morts dans les manifestations"

Ahmadinejad : "Si en France des individus descendent dans la rue, mettent le feu a des voitures, attaquent des immeubles, et troublent l'ordre publique, que fais l'etat francais?"

Ferrari : "Les gens ne sont pas emprisonnes quand ils viennent manifester en France"
Ahmadinejad : "Ici non plus, personne n'est arrete pour manifester."



A notre superbe cocorico journaliste de TF1, il faudrait lui rappeler le bilan des emeutes de 2005 en France. Des emeutes qui avaient bien commencer par des marches silencieuses qui l'etaient devenu un peu moins. Resultat, on a pas eu des centaines d'arrestations mais des milliers (2921 !) dont environ 600 personnes ecroues ! Pour les morts, il y en a aussi, 4 ! Malheureusement, Ferrari a eu un trou de memoire ... Dommage pour une "journaliste" d'avoir une memoire aussi selective.

No comments:

Post a Comment